Art twenty

Mode des années 20 : La liberté traduite dans les tenus des femmes

Mode des années 20

La mode est le reflet d’une époque, d’un pays, d’une culture. Il s’agit d’un phénomène collectif choisi par une communauté qui a ses propres codes. Marquée par son évolution et son inspiration des époques passées, la mode est indispensable pour inscrire les individus dans une époque bien déterminée. Occasionnée par les gouts, elle nous offre une variété de tendances qui nous permet de sélectionner celles qui s’adaptent à différentes tranches d’âge et carnations.

La Femme D’avant Guerre

Au seuil du XXème siècle, on a assisté à une transformation à l’échelle de la silhouette de la femme qui était essentiellement due aux nouvelles mesures de beauté telles que l’amincissement en particulier. Les corps étaient aussi moins dissimulés. Ainsi le couturier Poiret osa abolir le corset vers 1905. Alors le couturier Poiret dessina des robes et inventa de nouvelles formes sans appuyer sur l’abdomen. La silhouette des femmes était en forme de S. La femme de la Belle Epoque avait plusieurs tenues, comme la robe du soir qui était très décolleté mais la toilette de ville, avec un petit col de dentelle, qui dissimulait le corps, des oreilles jusqu’aux pieds.

L’invention de la haute couture : Les années 20

La mode est l’œuvre de la haute couture et du costume. Au XIXème siècle, Charles Frédéric Worth a créé ce qu’on appelle les mannequins vivants et, au début du XXème siècle, Jeanne Paquin invente les défilés de mode. L’une des caractéristiques de cette période est le développement du costume tailleur. Des modifications réelles au niveau de la silhouette féminine a commencé à partir de 1908 : corsages cintrés, affinant la taille et soulignant les hanches, robes en tissu léger. Mais c’est en 1910 que se produisit la véritable révolution du costume féminin. En 1913 il y a eu un autre : les fameux décolletés ont cédé la place aux cols hauts. Avec les besoins de la vie quotidienne en 1914, la femme a abandonné la jupe (sauf pour quelaues circonstances) et l’a remplacée par le pantalon. Mais petit à petit la mode de toutes ces années ont été oubliées avec les créations de Coco Chanel.

La libération de la femme des années 20

Au XVIIIème siècle la femme n’avait aucune liberté et était prisonnière d’un habit classique sophistiqué. Mais avec la révolution industrielle elle a commencé à femme a commencé à apparaitre dans des costumes et des robes fluides et légères. Et petit à petit elle a réussi à acquérir autant de libertés jusqu’à une véritable émancipation au XXème siècle.

Le mot d’ordre de la mode de 1920 était la modernité. Durant ces années, le style de la garçonne, incarnée par toutes les femmes est apparu. On a appelé ces années les années folles car les femmes se rebellent en se rendant dans les bars et en fumant des cigarettes … Tout au long de ces années, les jupes ne cessaient de s’allonger et se raccourcir également et depuis un nouveau type de femmes est né. En 1925 on a pu découvrir pour la première fois en Europe une jupe laissant apparaître les genoux. Les femmes sont devenues plus sportives : plus jeunes, plus sportives. Elles apparaissaient dans des tenues qui effaçaient au maximum toutes les courbes du corps féminin et la rapprochaient des hommes.

———————————-

Quitter la version mobile