Qu’est-ce que le rendu photoréaliste dans la conception architecturale ?

Seul 10% des acheteurs arrivent à se projeter dans une maison à vendre, déjà construite; Alors, combien en restera t’il pour une maison non existante encore à construire. Que ce soit pour une maison à rénover, ou une maison à construire, les plans d’architecture 2D seuls peuvent ne pas suffire. Un professionnel de l’immobilier pourra facilement se projeter dans un salon  ou une chambre encore à faire. Mais un client à l’achat ne saurait le faire facilement. C’est pourquoi, un rendu en image 3D ou photoréaliste peut aider le client potentiel à se faire une idée plus facilement du projet. Cela se fait à l’aide de logiciel de design comme sketchup.

Rendu et infographie

Le dessin technique en architecture vise à fournir toutes les informations techniques et numériques nécessaires à la lecture du projet : dimensions, hauteurs, distances, etc.

Cependant, ces données sont principalement exprimées par des graphiques bidimensionnels qui, du point de vue de la représentation, ne sont pas particulièrement descriptifs. Ils sont donc fondamentaux d’un point de vue technique, mais sont difficiles à lire pour le client novice en architecture, et ne donnent pas une idée exacte du résultat final.

Aujourd’hui, grâce à l’évolution de l’infographie, on peut dire que ce problème est contournable. Des progrès considérables ont été réalisés dans la présentation du projet au client.

Grâce à des rendus photoréalistes, il est en effet possible de traiter des images du projet très fidèles à la réalité sur ordinateur. Que ce soit pour le design intérieur (chambre, salon, cuisine, éclairage, …), ou pour des vues sur l’aménagement extérieur (chalet, jardin,  terrasse avec piscine, …). Un rendu en image, fidèle à la réalité, peut être créé, en version pdf ou jpeg. 

Qu’est-ce que le rendu photoréaliste ?

Le terme rendu désigne le processus par lequel, à partir d’un modèle informatique tridimensionnel, il est possible d’obtenir une image de l’objet très proche de la réalité (photoréaliste ou similaire à une photographie). Le modèle tridimensionnel de départ est déjà réaliste en soi, car il est élaboré en re-proposant les dimensions réelles de l’objet représenté.

Ce modèle est ensuite “recouvert” des textures des matériaux choisis et éclairé par des lumières qui reproduisent l’intensité des matériaux naturels ou artificiels.

L’image est dite photoréaliste précisément parce que des paramètres “naturels” sont utilisés, tels que l’intensité et l’inclinaison exacte de la lumière du soleil. Les images obtenues avec le rendu peuvent être statiques mais aussi dynamiques, car à l’aide de programmes spécifiques, il est également possible d’activer des chemins virtuels.

Il est possible, par exemple, de traiter des vidéos qui vous permettent de “marcher” virtuellement dans les pièces d’un appartement.

Le rendu permet également de réaliser ce que l’on appelle la photo-insertion, un outil très utile, notamment lorsqu’il est nécessaire d’évaluer l’impact environnemental d’un projet.

En effet, avec l’insertion de photos, il est possible d’insérer dans une photo réelle un bâtiment qui n’existe pas encore (ou les modifications prévues d’un bâtiment existant), évaluant ainsi à l’avance le résultat final et l’impact sur le milieu environnant.

Les avantages du rendu photoréaliste dans la conception architecturale

Lorsque seuls des plans et des coupes sont utilisés pour illustrer le projet d’un client, le risque de malentendus est toujours présent. Il est difficile pour un profane de comprendre les intentions du concepteur sur la base des seuls dessins en deux dimensions. Le danger pour un architecte est de laisser le client insatisfait, car le résultat final n’est pas celui qu’il attendait. À l’aide d’un rendu, vous pouvez au contraire donner au client une image presque fidèle de la réalité, bien plus que ce ne serait le cas avec une perspective traditionnelle ou une axonométrie, grâce à la possibilité de reproduire non seulement les vues, mais aussi les matériaux et l’éclairage.

Le client, à l’aide de ces images, peut ainsi participer plus activement au projet, en intervenant avec des suggestions de changements ou d’ajouts déjà pendant cette phase, plutôt que de devoir commander des changements pendant le travail ou de rester insatisfait du résultat final.

Ce type de procédure est également plus avantageux pour le professionnel lui-même, qui peut réduire le temps de travail et, surtout, ne pas courir le risque de produire un travail qui n’est pas apprécié au final.

Enfin, les rendus sont également largement utilisés par les entreprises de construction ou les agences immobilières pour faire de la publicité pour des bâtiments encore en construction. En fait, en montrant le résultat final, les possibilités de vente augmentent.