Le Bateau, le tableau de Matisse qui fut exposé à l’envers

Le 18 octobre 1961, une exposition des “Dernières œuvres d’Henri Matisse”  eut lieu au Musée d’art moderne de New York. Parmi elle figurait “Le Bateau”, un tableau qui fut exposé dans le mauvais sens sans que personne ne s’en rende compte. Même Pierre Matisse, le fils du peintre français, n’a vu que du feu ! Il aura fallu 47 jours et 116 000 visiteurs pour que le tableau soit correctement accroché. Une grande première dans l’histoire de l’exposition de peintures.

Le Bateau, description de l’artiste et son œuvre

L’oeuvre est peinte dans son atelier par l’artiste français Henri Matisse en 1953. Il s’agit de l’un des pionniers du courant de peintures expressionnistes appelé “fauvisme” (ou les fauves). Le fauvisme est une technique de peinture qui consiste à mettre en valeur la couleur. Ce terme est employé pour la première fois au début du XXe siècle lors du Salon des Indépendants, où sont exposées les oeuvres de plusieurs artistes. Participant au salon, Matisse séjournera à Collioure.

“Le Bateau” est réalisé à partir de feuilles de papiers découpés et peints à la gouache. En effet, au cours de la dernière période de sa vie, Matisse s’est consacré aux différentes techniques telles que le découpage et le collage. Le tableau – dont les dimensions sont de 13,84 cm x 10,33 cm – présente un bateau à voile de couleur bleu, par une journée venteuse, avec des nuages soulignés par de délicates courbes violettes. La partie inférieure montre son reflet sur l’eau, ce qui peut expliquer le fait qu’il fut accroché à l’envers.

L’erreur découverte par une courtière

Une courtière, Mme Geneviève Habert, est la personne qui a notifié l’erreur. Originaire de Paris, elle s’est installée à Wall Street. Elle était une grande admiratrice de l’artiste français. Elle a visité l’exposition de New York à trois reprises, achetant même le catalogue, avant d’affirmer son hypothèse. Elle ne pouvait pas croire que Matisse aurait créé le dessin en mettant l’accent sur le reflet dans l’eau plutôt que sur le bateau.

Son hypothèse fut confirmée par le catalogue dans lequel l’image était effectivement disposée dans le bon sens. Cet élément l’a convaincue de s’adresser à un gardien de musée pour lui signaler l’erreur. Mais ce dernier ne l’a pas écoutée. La courtière s’est donc rendue au bureau d’information mais, comme c’était un dimanche, il était fermé. Déterminée à ne pas abandonner, elle a contacté le New York Times, qui avait déjà suivi l’exposition depuis son ouverture.

L’image correctement affichée à la fin de l’exposition

Le 5 décembre 1961, le directeur artistique du musée Monroe Wheeler donne des ordres pour remédier à l’erreur : “Le Bateau” de Matisse est alors redressé. Il n’a pas fallu longtemps pour que des excuses et des explications arrivent de la commissaire adjointe Alicia Legg, qui a expliqué que l’erreur d’accrochage du tableau s’était également produite dans le passé, en raison des trous profonds dans le cadre et des étiquettes du mauvais côté. Cependant, l’œuvre a pu être correctement affichée, au moins une fois.

En pratique, si l’on considère que l’exposition s’est terminée le 4 décembre de cette année-là, la situation était quelque peu grotesque, étant donné que l’œuvre n’a été correctement présentée qu’au moment de sa désinstallation. Aujourd’hui, “Le Bateau” fait partie de la collection permanente du Musée d’art moderne de New York et on peut enfin le voir du bon côté, grâce à l’admiratrice qui a signalé l’erreur.