Saturne dévorant un de ses enfants, par Francisco de Goya

“Saturne dévorant ses enfants” représente l’un des tableaux les plus célèbres de l’artiste espagnol Francisco Goya, un peintre très influent au XIXe siècle dans le domaine de l’art, comme il l’a témoigné avec ses œuvres des événements d’actualité de son époque.

Saturne dévorant ses enfants : analyse de l’image

Le sujet de l’œuvre est les enfants de Saturne, (ou Kronos dans la mythologie grecque). Il s’agit d’une œuvre réalisée par Goya à un âge avancé. Le tableau a en fait été peint entre 1819 et 1823. Mesurant 143 x 81 centimètres, il est conservé au musée du Prado à Madrid.

Goya, en 1819, achète un appartement, la Quinta del Sordo, auparavant habité par une personne sourde. Lorsque l’artiste y est allé vivre, il l’était aussi, précisément à cause de la fièvre qui l’avait frappé en 1792. Avant de s’installer à Bordeaux, le peintre a réalisé 14 peintures dans cette maison. C’étaient des peintures à l’huile sur les murs de la maison, alors qu’il était obsédé par la mort et l’horreur de la guerre civile qui se déroulait en Espagne.

Sa façon de peindre représente la liberté d’un poète sur ses sentiments. Il sort des schémas néoclassiques et perfectionnistes de son époque, mettant à nu sa description intérieure. Francisco Goya s’interroge, se remet en question. C’est précisément de cet état d’esprit que naissent ses œuvres, appelées Black Paintings, parmi lesquelles on trouve “Saturne dévorant ses enfants”.

Goya a peint cette toile dans la salle à manger, où l’on peut voir que, terrifié à l’idée que ses enfants puissent l’évincer, comme il l’a fait avec son père Caelus (selon la tradition grecque), il les dévore. L’artiste n’a pas donné de nom à ses 14 œuvres.

La toile “Saturne dévorant ses enfants” montre le mythe où Saturne dévore son successeur, qui est sans tête et sans bras, prêt à mordre à nouveau la chair de son fils, avec ses yeux scintillants grand ouverts. L’arrière-plan est sombre : la seule partie d’où la lumière est mise en évidence est celle de la chair du jeune homme et du sang qui sort de son corps.

Signification de l’image

Différentes théories ont été développées sur la signification du tableau. La première théorie concerne le conflit entre la jeunesse et la vieillesse. Le temps est représenté par Saturne, qui détruit le passé, laissant la catastrophe.

Une deuxième théorie verrait la faim du titan comme une allégorie de l’Espagne. Dans ce contexte, Saturne représente la patrie qui tue ses propres enfants. Et elle le fait à travers les guerres et les révolutions des années passées.

La troisième théorie semble concerner l’histoire entre le peintre lui-même et son fils Xavier Goya. Il était son fils unique qui a survécu à différentes maladies et guerres.

La comparaison avec les travaux de Rubens

Il est possible que Goya ait été inspiré par une œuvre de Rubens en 1636. Le tableau de Rubens Saturne dévorant ses enfants est également conservé au Prado, il est donc possible d’admirer les œuvres des deux peintres au même endroit.

Ce dernier, cependant, est une œuvre d’un symbolisme plus conventionnel. Le dieu Saturne est représenté dans son acte avec une plus grande froideur. Goya le montre plutôt comme un homme pris de folie.

Dans la peinture de Rubens, le fils apparaît comme un enfant sans défense. Goya avait réalisé un dessin sur le même sujet, plus proche du modèle de Rubens, plusieurs années avant son travail, vers 1797.